200stran.com
Image default
Vegan / Bio

Faut-il manger plus d’algues ?

Un ancien mais délicieux super-aliment, l’algue, fait à nouveau « des vagues » grâce à la découverte que l’une d’entre elles aurait le goût du bacon (voir à la fin de l’article) et qu’elle est encore meilleure pour vous que le kale. Cela pourrait être une bonne nouvelle pour les amateurs de bacon étant donné que, dans une récente déclaration, l’OMS annonçait que manger des viandes transformées comme le bacon et les saucisses pouvait augmenter le risque de cancer colorectal.

Mais pourquoi les algues sont-elles si bonnes pour vous ? Et peuvent-elles en fait avoir bon goût ?

Généreuses nutritionnellement, elles sont une usine de vitamines et de minéraux. Les algues contiennent des fibres alimentaires, des acides aminés essentiels, des vitamines : A, B, C et E, des acides gras omega-3 et des minéraux tels que l’iode, le calcium, le fer, le zinc et le magnésium. Tous ces nutriments se combinent pour réduire l’inflammation, relever votre énergie, maintenir des os et des dents solides, soutenir la santé de la thyroïde et l’équilibre hormonal et même réduire votre risque de cancer.

Ce n’est pas étonnant si les algues ont été un pilier de la cuisine asiatique depuis des siècles !

Alors que certains puissent s’être inquiétés ces dernières années sur le fait que les algues sont devenues un aliment potentiellement néfaste en raison de la pollution croissante des océans, il n’y a pas encore eu de preuve pour soutenir ce fait en dépit de tests permanents (contrairement aux poissons qui concentrent les pollutions, en raison de leur système digestif et de leur graisse…). Ceci étant dit, il vaut toujours mieux rechercher des produits de qualité. Nous recommandons de chercher des marques qui cultivent les algues de façon durable dans des eaux pures et contrôlées.

Cuisinons ! 

Tandis que les algues n’ont pas encore atteint la popularité d’un super-aliment comme le Kale ou d’autres feuilles vertes, elles sont si versatiles et faciles à préparer que nous pressentons qu’elles vous séduiront.
Voici quelques façons délicieuses d’incorporer plus d’algues dans votre alimentation :

  1. Cuisez vos haricots secs avec du kombu
    Essayez d’ajouter une bande de kombu (ou « Konbu ») quand vous cuisez vos haricots secs, pour ajouter un riche éventail de vitamines et minéraux à votre plat tout en relevant la saveur et rendre ainsi les haricots plus digestes !
  2. Snackez avec la Nori 
    La Nori est légère et facile à transporter tout en étant nutritive et étonnamment rassasiante. C’est l’ingrédient parfait à ajouter dans votre sac (à dos ou à main) pour un snack rapide au bureau ou sur la route, et une alternative saine pour ceux qui ont des fringales salées. Même les enfants se réjouiront de sa texture craquante. Une autre manière d’utiliser la nori ? Essayez-la en wraps/roulés, au lieu des traditionnels makis !  (Et n’hésitez pas à goûter une gourmandise salée qui pourrait vous plaire : les noriettes !)
  3. Améliorez vos smoothies avec la spiruline*
    Les algues en poudre telles que la spiruline sont une superbe source de protéines naturelles, faisant d’elle un favori du matin ou de l’avant ou après-exercice chez les coaches sportifs, tout autant que chez les amoureux des smoothies. Commencez avec une c. à café ajoutée à votre smoothie préféré (elle va particulièrement bien avec avocat, banane ou ananas) et ajustez la quantité au fil de votre accoutumance.
  4. Ajoutez une pincée de flocons d’algues à chaque repas
    Les magasins de santé ou les marchés asiatiques proposent une variété de sels et d’assaisonnements qui incluent les algues. Ou vous pouvez faire votre propre mélange en combinant de la nori finement hachée ou moulue, de la kombu, de la dulse, du kelp en poudre, du sel, du poivre noir et des graines de sésame. Gardez-le à portée de main avec vos assaisonnements les plus utilisés et saupoudrez-le sur chacun de vos repas quotidiens.
  5. Ajoutez le kelp ou la kombu aux bouillons, soupes et ragoûts 
    Ajoutez des algues** à n’importe quel plat salé avec du liquide ! Si vous faites votre propre bouillon de légumes ajoutez-y un ruban d’algue et filtrez avec les autres ingrédients. Si vous les ajoutez directement aux soupes ou ragoûts enlevez les rubans solides avant de servir mais ne vous souciez pas des petits morceaux restés, ils sont comestibles et améliorerons l’ensemble du plat.
  6. Mélangez-les à votre sauce salade
    Ajoutez un peu d’algue en poudre dans n’importe laquelle de vos sauces salade, laissez reposer une minute pour qu’elle se mélange et s’imprègne, mélangez bien, et mélangez à votre salade.
  7. Faites une salade d’algues
    La wakamé et l’aramé sont les meilleures pour une salade majoritairement faite d’algues. Combinez vinaigre, huile de sésame, ail et échalotes. Vous pouvez aussi incorporer d’autres légumes comme concombres, carottes ou radis. Expérimentez pour trouver votre combinaison favorite et proposez-la comme plat d’accompagnement à votre prochain buffet, lors duquel  vous pourrez aussi proposer un tartare d’algues.


* mais aussi avec la chlorella ou avec l’algue Klamath
** Pensez aussi aux nouilles de Kelp ! 

(D’après cet article)

Le goût du bacon ???

C’est ce qu’affirme cet article émanant des chercheurs de l’Université de l’Oregon (en date du 14.07.2015), dans lequel ils évoquent une algue qui pousse extraordinairement vite et a une particularité lorsqu’elle est cuite : elle a le goût du bacon ! Il s’agit en fait de la dulse (ou Palmaria Palmata) qui ressemble à une salade rouge translucide et qui contient jusqu’à 16% de protéines (en poids sec), dit le chercheur Chris Langdon.

A lire aussi

En manger de toutes les couleurs ou l’importance de manger coloré

Irene

Détox de Printemps 2 jours – Pourquoi les smoothies verts

Irene

Préparer des plats vivants : un exercice de « pleine conscience »

Irene

Recette festive (suite) crue végétalienne : velouté carotte – goji à la crème de coco

Irene

Truffes crues sans chocolat myrtilles-coco-citron – 12 jours avant Noël – 12 recettes

Irene

Petit-déjeuner cru pour ceux qui ont peur d’avoir faim

Irene