200stran.com
Image default
Emploi / Formation

Maçon, tout savoir sur le métier

Actuellement, le monde est bondé d’infrastructures, des bâtiments et d’édifices en bloc. Tous ces conforts sont là grâce aux efforts des bâtisseurs communément appelés maçon. Des individus utilisant comme matière première: des briques, des blocs de béton, des pierres naturelles. Ils œuvrent dans la construction des structures comprenant les murs, les allées, les clôtures et ainsi que les cheminées. Selon leur spécialité et les matières utilisées, ces travailleurs peuvent être déterminés comme: maçons en brique, maçons en bloc ou tailleurs de pierre. Si vous êtes séduit, découvrez tout sur la maçonnerie.

Responsabilités des maçons

Les devoirs des professionnels dans ce domaine comme ce maçon qui se trouve dans le 38 dépendent des contraintes dans lesquelles ils s’exposent. Généralement leurs travaux se portent sur les bâtiments, l’encadrement, le revêtement et les toitures. Ils utilisent des outils adéquats pour l’intervention sur les tâches de construction de base. Démolir, reconstruire, pointer de cheminées font partie de leurs habitudes. Cette profession ne requiert pas d’études postsecondaires particulières. Ceux qui désirent intégrer ce monde ont certainement besoin d’une formation.

Formation et aptitude

Pour intégrer ce travail, vous devez suivre un apprentissage qui peut durer entre trois et quatre ans, dont 144 heures d’enseignements techniques divers et 2 000 heures de formation rémunérées en entreprise chaque année sont indispensables pour atteindre le niveau requis. Globalement, vous apprenez les plans directeurs, les mathématiques, les exigences du code du bâtiment, les exigences de sécurité ainsi que les procédures de premiers soins. Au final, vous serez considéré comme un travailleur de voyage, ce qui veut dire que vous pouvez effectuer votre travail sans surveillance.

Conditions d’admission

Pour être admis, vous devez avoir au minimum 18 ans et être en possession d’un diplôme d’études secondaires ou équivalence. Vous devez aussi avoir un permis de conduire valide et un moyen de transport, car les déplacements ne sont pas rares. Une bonne condition physique est demandée, car les maçons doivent soulever régulièrement des équipements et du matériel lourd. Sans oublier les rythmes continus en posant des briques toute la journée.

Environnement de travail et horaires

C’est un travail laborieux. Il consiste à se tenir debout, à se pencher, à s’agenouiller pendant de longues périodes, ainsi qu’à soulever des charges lourdes. Les maçons s’exposent au risque de se blesser en raison des coupures et d’être heurtés par des objets dangereux, bien que le port d’un équipement de protection permet d’éviter des grandes parties de ces risques. Parfois, les travaux en intérieur peuvent être sales et poussiéreux tandis que ceux de l’extérieur peuvent vous exposer aux intempéries. Par contre, une grande partie de ce type d’activité est principalement interrompue, au moins temporairement, dans des situations comme des fortes averses.

La majorité des emplois sont disponibles à plein temps et incluent souvent des heures en supplément. Les horaires peuvent être irréguliers lors des mois en temps froid et lorsqu’il n’y a pas beaucoup de projets en cours. Les maçons terrazzo, où spécifiquement ceux qui font des travaux de décoration, admettent souvent qu’ils doivent faire leur travail tard le soir et avant l’aube lorsque des bâtiments d’entreprises telles que les restaurants sont fermés aux clients.

Bon conseil pour vous permettre une progression rapide en maçonnerie

Cherchez un programme d’apprentissage. Les programmes de formation sont habituellement parrainés par des syndicats ou des associations d’entrepreneurs. Cherchez à contacter le syndicat local qui représente les maçons afin d’avoir plus d’informations sur les programmes d’apprentissage dans votre région. L’Union internationale des artisans et maçons alliés maintient une liste des sections locales qui font partie de cette organisation.

Prenez en compte les formations en locaux. Vous pouvez obtenir une formation par le biais d’un programme d’un an dans un collège technique plutôt que d’effectuer un apprentissage. Les crédits que vous gagnez pourraient compter pour un diplôme associé.

A lire aussi

Le métier de transcripteur audio freelance

administrateur

Comment choisir son jardinier paysagiste?

Tamby

Village de l’emploi avis : comment devenir consultant en systèmes d’Information ?

administrateur

Formation : renforcez vos acquis et développez votre talent

Claude

Comment choisir la meilleure école Montessori?

Michel Cordy

Comment se déroulent les épreuves pour le DCG ?

Claude