Image default
Emploi / Formation

Procédés d’évaluation du niveau d’anglais lors d’un recrutement

L’anglais, très demandé en entreprise, fait souvent l’objet de tests lors d’un recrutement. Les procédés varient selon le niveau et les compétences exigés. Voici un aperçu de ce qu’on pourrait vous demander.

Entretien simple pour évaluer un niveau basique

Certains postes nécessitent seulement des compétences basiques comme l’échange de mails ou les conversations occasionnelles. Dans ce contexte, l’entreprise n’exigera pas un vocabulaire nuancé, mais veillera sans doute à vérifier le niveau indiqué sur le CV. Le recruteur peut alors poser des questions sur les loisirs du candidat ou un sujet en particulier (ex. : un livre lu, une expérience vécue) afin de tester sa compréhension de la langue et sa capacité à pouvoir s’exprimer clairement. Même si le niveau du candidat est déjà indiqué par un score de test (TOEIC, par exemple), l’entretien s’avère toujours nécessaire pour vérifier les véritables compétences à l’oral. En effet, un bon score peut être biaisé et être essentiellement dû à des capacités écrites.

Des tests détaillés pour les postes plus exigeants

Pour les postes qui nécessitent un niveau plus élevé, les recruteurs peuvent recourir aux tests informatiques. C’est souvent le cas lorsque l’anglais est exigé dès la prise de poste, dans le cadre d’un nouveau recrutement ou d’une promotion. Le candidat doit passer un test incluant la grammaire, la compréhension orale et écrite, des questions de vocabulaire… Il est alors fortement déconseillé d’indiquer sur son CV un niveau supérieur à la réalité. En effet, si à l’issue du test, vous présentez des compétences inférieures à celles déclarées sur le CV, c’est votre candidature même qui en sera discréditée.

Une présentation en anglais pour les postes nécessitant des compétences variées

Lorsque les postes à pourvoir impliquent des échanges fréquents en anglais dans divers contextes, le recruteur mettra en place des tests et situations plus exigeants. En effet, il est important de vérifier en même temps plusieurs compétences : rédaction de dossiers, prise de parole en public, adaptation du discours selon l’interlocuteur présent, etc. Vous pouvez alors passer un entretien d’embauche entièrement en anglais en guise de test de niveau d’anglais lors du recrutement. Le recruteur peut alors vous poser des questions sur vos missions précédentes dans un contexte anglophone.

Certains demandent une vraie présentation, en soumettant au cananglaisdidat un business case à étudier et à présenter lors d’un débriefing oral en anglais. Cela permet d’évaluer les compétences linguistiques en même temps que les compétences spécifiques exigées pour le poste. Par exemple, un commercial devrait être en mesure de se mettre en valeur en parlant clairement de ses réalisations ?

A lire aussi

Comment choisir son jardinier paysagiste?

Tamby

Quels sont les diplômes à détenir pour exercer un métier dans la comptabilité ?

Claude

Formation : renforcez vos acquis et développez votre talent

Claude

Les bonnes stratégies pour trouver un emploi efficacement

Tamby