200stran.com
Image default
Vegan / Bio

Alimentation : nous apporte-t-elle toujours l’énergie vitale nécessaire ?

11 juillet 2015

Nous pourrions le supposer… et pourtant ce n’est pas le cas, or la Vie entretient la Vie ! Certains aliments peuvent nous en abreuver, d’autres ne rien nous donner, et d’autres même nous en prendre.

Pour étayer cette présentation je vais vous parler (une fois de plus !) de l’Institut Hippocrate dont les recherches en matière de nutrition sont toujours à la pointe du progrès technologique et qui est bien placé pour voir les effets de ses mises en application. Ces dernières années donc cet institut a étudié la fréquence électrique des aliments et les effets de la charge électrique sur la fréquence des cellules saines. Les résultats sont évidemment passionnants… et peut-être pas si surprenants que ça en fin de compte. Les plus intuitifs d’entre nous auraient pu, et ont dû, aboutir aux mêmes.

Les plus intéressants de ces aliments ? Sans surprise : plantes sauvages comestibles et fruits tropicaux (mûrs et biologiques). Pourquoi ? Parce qu’ils contiennent le plus de soleil, autrement dit d’énergie vitale.

Voici quelques extraits de ce qu’écrit Brian Clement à ce sujet :

– Nous reconnaissons que toute vie sur cette planète provient du soleil. Il est absorbé par les végétaux sous forme de rayons ultraviolets, lesquels sont de l’énergie.

– Les aliments les plus cotés sont ceux qui ont une luminance énergétique plus élevée, c’est-à-dire que leurs cellules sont capables de capter de plus grandes quantités de rayons ultraviolets provenant du soleil et de les maintenir.

– La qualité et la quantité nutritives se développent au sein de chaque plante et sont déterminées en fonction de la quantité d’énergie solaire emmagasinée dans sa propre structure cellulaire.

– Nos recherches démontrent que les légumes cuits ne contiennent pas d’énergie et ne peuvent, par conséquent, en émettre.

Les produits laitiers et la viande n’émettent aucune intensité énergétique et ils tirent de l’énergie de l’organisme lorsqu’on les consomme.

– Alors que les aliments cuits ne fournissent aucune énergie à notre organisme, les produits laitiers et la viande sont encore pires : ils épuisent nos réserves d’énergie.

Conclusion relevant du bon sens :

– Ceux qui consomment le moins de viande accusent la plus faible incidence de maladies, tandis que ceux qui en mangent beaucoup subissent nombre de problèmes de santé. Les personnes qui évitent tous les produits d’origine animale sont celles qui souffrent le moins de problèmes de santé.

Dans son livre Énergie vitale : Une longue vie en bonne santé un système d’étoiles est attribué à divers aliments, permettant à chacun de composer son alimentation au mieux de ses possibilités et d’évoluer, peu à peu, vers un mieux en ne surestimant pas ses capacités, en n’oubliant pas de porter attention à ses émotions et à son mode de vie (hors alimentation) pour essayer de faire en sorte que l’ensemble soutiennent ses espoirs, ses objectifs et sa détermination.

Bien sûr privilégiez les produits bio mais profitez aussi de la belle saison pour cueillir à pleines brassées des feuilles sauvages qui sont entièrement gratuites ! Si vous ne les connaissez pas : éduquez-vous ! (Vous trouverez plein d’inspirations dans les articles de cette rubrique sur notre ancien blog)
Par ailleurs, vous pouvez probablement trouver des balades botaniques organisées par des associations ou des particuliers dans votre région, lisez les livres de François Couplan (entre autres spécialistes… et ils sont nombreux), cherchez sur Internet… et au moindre doute : ne cueillez pas.

NOTE : Il va aussi sans dire que plus le moment de la consommation est éloigné du moment de la cueillette, moins il y aura d’énergie vitale disponible dans la plante !  Ah, les heureux propriétaires de terrain ou potager… pour les autres il y a toujours la possibilité (outre les cueillettes mentionnées ci-dessus) de faire germer des graines et de cultiver des pousses vertes à la maison (comme dans mon tout petit « chez moi » ci-dessous).

A lire aussi

Comment consommer assez d’Oméga-3 sans manger de poissons

Irene

Pizza crue au pesto d’épinards et champignons marinés

Irene

Un gâteau pour les choco…oliques !

Irene

Soupe vegan façon « curry » (CRUE mais qui peut être chauffée !)

Irene

Intolérant aux verdures

Irene

Pâté aux graines de citrouilles ou courges (vegan & cru)

Irene