Image default
Maison / Bricolage / Déco

Pourquoi et comment installer un puits canadien dans sa maison ?

Le puits canadien est une méthode de chauffage, mais aussi de refroidissement, des habitations qui est de plus en plus populaire. Sa popularité, le puits canadien la doit principalement au fait d’être l’une des solutions les plus économiques disponibles puisqu’elle est totalement passive. Le principe est simple : faire passer de l’air sous terre pour le chauffer en hiver et le refroidir en été avant de l’envoyer à l’intérieur du logement.

Comment installer un puits canadien chez soi ?

Installer un puits canadien n’est pas vraiment facile. Il y a de nombreux travaux à faire et beaucoup de choses à prendre en compte. Heureusement, la majorité des travaux doivent être faits à l’extérieur, mais il faudra tout de même prévoir de percer les murs de son logement pour y faire passer les tuyaux qui amèneront l’air. Dans le jardin, il faudra creuser les tranchées nécessaires pour enterrer les tuyaux profondément.

Les tuyaux ne doivent pas être choisis au hasard, car ils devront être capables de résister au poids de la terre qui les recouvre. Il faudra également installer une borne de prise d’air extérieur. Tous ces travaux peuvent être assez coûteux et il vaut mieux utiliser un comparateur de crédit comme Moneybanker pour obtenir le financement dans les meilleures conditions et être sûr que l’installation soit rapidement rentabilisée.

Les avantages du puits canadien

Une fois que l’installation est terminée, le puits canadien offre un confort unique. Il faut le brancher sur la ventilation de la maison et le puits canadien fonctionne mieux si vous disposez d’une VMC qui fonctionne en permanence. Ainsi, en hiver, l’air est chauffé par les calories présentes dans le sol et l’aération de la maison permet de l’envoyer dans toutes les pièces du logement. Sans aucune dépense énergétique, vous gagnez ainsi de précieux degrés.

Sachez que le puits canadien fonctionne mieux dans certains sols que dans d’autres. Effectivement, les calories du sol se transmettent plus facilement à l’air dans une terre grasse. Un sol sec et sablonneux exigera que vous augmentiez la longueur des tuyaux sous terre pour que l’air reçoive plus de calories lors de son parcours.

Les inconvénients du puits canadien

À part les travaux nécessaires, le puits canadien ne pose pas beaucoup d’inconvénients. Même en termes de coût, c’est surtout la main-d’œuvre qui coûtera le plus cher puisque tout le matériel nécessaire n’est pas coûteux. En matière d’entretien, il n’y a rien à faire, mais les tuyaux se détérioreront avec le temps et il faudra alors faire d’importants travaux pour tout réparer.

Enfin, il faut se méfier du radon, un gaz radioactif incolore et inodore naturellement produit par les sous-sols granitiques et volcaniques. Si cet air pénètre l’intérieur des tuyaux et de votre maison, il est mauvais pour la santé. Faites donc tester votre sol avant les travaux et investissez dans des tuyaux encore plus étanches et dans une aération intérieure très performante pour écarter tous les risques.

Related posts

Le barillet d’une serrure

Laurent

Familles nombreuses ou recomposées, osez demander de l’aide pour faciliter votre quotidien

Claude

Comment réparer une véranda dans le 91?

Laurent

Leave a Comment