Image default
Immobilier & Bâtiment

Obligation de souscrire à une assurance pour le prêt immobilier

Un quelconque prêt est toujours exposé au risque d’insolvabilité de l’emprunteur et cela est spécialement valable dans le domaine de l’immobilier où les sommes en jeu sont particulièrement élevées. Pour se protéger contre les aléas de l’emprunt, les organismes prêteurs exigent des emprunteurs la souscription à une assurance.

Les garanties obligatoires de l’assurance

Le décès et l’invalidité imprévus sont les deux plus grands ennemis du déroulement d’un projet. Le sachant, tout organisme prêteur exige d’un emprunteur une assurance incluant au minimum la garantie décès et invalidité. A noter que deux types majeurs de prêts immobiliers concernent les emprunteurs, à savoir le prêt à taux zéro et le prêt relais. Pour un PTZ, l’assurance doit comprendre une assurance prêt invalidité et une assurance prêt décès mais elle peut être renforcée par une assurance de prêt pour maladie et une assurance de prêt pour le chômage suivant le cas du candidat. Pour un prêt relais, c’est l’assurance décès de prêt qui est impératif. Quoi qu’il en soit, l’emprunteur peut se faire assurer par n’importe quel établissement assureur. Même un courtier en assurance de prêt ou une délégation d’assurance de prêt est valable dans le cas du prêt relais.

Début et résiliation

Bien que la souscription d’une assurance pour un emprunt immobilier soit obligatoire et doive commencer avec la demande de prêt, la liberté est donnée à l’emprunteur de résilier son assurance après un laps de temps sous certaines conditions. C’est le cas par exemple quand il veut basculer vers une offre qui présente le même niveau de garantie ou quand le contrat arrive au bout de ses 12 premiers mois. L’article L.313-30 du Code de la consommation le précise. Il est à noter que le prêteur est tenu de fournir à son client la liste des garanties exigées par le type d’emprunt immobilier demandé avec une simulation du coût correspondant.
Les éléments à considérer dans une assurance pour un prêt immobilier

Pour choisir son assurance, il faut voir au-delà du coût. Il y a en effet d’autres points déterminants qu’il convient d’observer à la loupe. Les risques couverts comme le décès, l’invalidité, la maladie et le chômage sont à examiner dans ce qui est entendu par « garanties ». En dehors des objets de cette couverture, il y a les « exclusions ». Il y a un intervalle de temps au cours duquel l’assuré ne peut pas être indemnisé en cas de sinistre, le délai de carence, et un autre où il n’est pas du tout indemnisé, la franchise. Le caractère total ou partiel de la prise en charge des mensualités du prêt immobilier est défini par le mode d’indemnisation. Le temps de couverture offert par une assurance n’est pas illimité. La durée d’indemnisation le définit.

Sans être soumis à toutes les volontés de l’établissement prêteur, tâchez de satisfaire ce dernier en choisissant une assurance de prêt immobilier qui offre les garanties qui le rassurent. Ce faisant, vous vous protégez aussi des aléas majeurs inhérents aux projets immobiliers. Il vous est aujourd’hui facile de trouver la souscription qui s’adapte le mieux à votre cas grâce aux nombreux outils de comparaison disponibles en ligne.

Related posts

Comment vendre rapidement son bien immobilier ?

Tamby

Primo-accédant : quels sont vos avantages ?

Claude

Particuliers, vos avantages à investir dans l’immobilier à la montagne

Claude

Leave a Comment