200stran.com
Image default
Société

Inflation 2023 : se servir de l’assurance-vie comme support d’investissement ?

Avec au total près de 1.900 milliards d’euros de placement, l’assurance-vie est définitivement le placement préféré des Français, bien au-dessus du Livret A et des autres possibilités d’épargne et d’investissement. Néanmoins, on observe une grosse disparité entre les deux parties de l’assurance-vie : le fonds euros et les unités de compte, à l’avantage du fonds euros. L’inflation galopante observée depuis plusieurs mois pourrait bien rebattre les cartes : le fonds euros de l’assurance-vie est-il toujours un bon placement par rapport aux unités de compte ?

Assurance-vie : entre fonds euros et unités de comptes

L’assurance-vie est un contrat composé de deux parties : le fonds euros et les unités de comptes.

  • Le fonds euros est un outil d’épargne, c’est-à-dire qui a pour objectif de simplement conserver l’argent placé. En ce sens, il s’agit d’un placement peu risqué et de ce fait peu rémunérateur (aujourd’hui, on peut espérer entre 1% et 2% de rendement). Plus de 80% de l’argent placé en assurance-vie est déposé sur les fonds euros.
  • Les unités de compte sont des outils d’investissement, c’est-à-dire qui ont pour objectif de faire fructifier l’argent placé. En ce sens, cette solution permet d’investir dans des supports plus risqués et ainsi plus rémunérateurs. Avec le phénomène inflationniste que nous connaissons, il est probable qu’elle soit de plus en plus couramment privilégiée par les Français.

En effet, l’inflation se chiffre à plus de 6% en France au mois de février : les 2% de rendement maximum du fonds euros ne permettent donc plus de gagner de l’argent. Pour conserver leur pouvoir d’achat dans le temps, de nombreux Français se tournent plus volontiers vers les unités de comptes qui leur permettent d’investir en bourse ou dans l’immobilier, et ainsi espérer des rendements supérieurs à l’inflation. En effet, cette deuxième partie de l’assurance-vie fonctionne comme une enveloppe à partir de laquelle il est possible de réaliser des investissements variés, tout en profitant de la fiscalité avantageuse de l’assurance-vie.

Dans quels supports peut-on investir avec une assurance-vie ?

Techniquement, il n’y a aucune limite à la variété des supports d’investissement accessibles via une assurance-vie. Néanmoins, dans les faits, certains supports sont proposés par l’immense majorité des contrats d’assurance-vie, alors que d’autres sont très rarement accessibles.

  • Les produits financiers communs sont très souvent disponibles dans la plupart des contrats d’assurance-vie. Il s’agit des actions, des obligations ou encore des OPCVM (Organisme de Placement Collectif de Valeurs Mobilières), des portefeuilles d’actions ou d’obligations.
  • D’autres investissements ne sont disponibles que sur certains contrats d’assurance-vie qui ne constituent pas une majorité. C’est par exemple le cas des ETF (Exchange Trading Funds) pour la bourse et des SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier), ou plutôt la pierre-papier, pour l’immobilier.
  • D’autres actifs ne sont presque jamais proposés dans les contrats d’assurance-vie. C’est notamment le cas des cryptomonnaies, des CFD (Contrats For Difference) ou encore des Futures (ou contrats à terme). Pour avoir accès à ce type d’actif, il faut passer par une banque d’investissement professionnelle, dont certaines sont spécialisées dans le trading en ligne, comme c’est le cas de Saxo Bank.

A lire aussi

Une seule personne peut faire la différence

Irene

Un encadrement global pour bien maîtriser votre divorce

Michel Cordy

Décès d’un proche : les formalités

Tamby

Covid-19 : la crise sanitaire en cache une autre…

administrateur

Définition de la médiumnité, introduction à sa pratique

Michel Cordy