200stran.com
Image default
Société

Covid-19 : la crise sanitaire en cache une autre…

Vous la sentez arriver et les politiciens, les financiers et les journaux le prédisent à longueur de journée : une crise financière profonde et sans précédent va impacter le monde entier, suite à la crise sanitaire actuelle. Tous les secteurs, tous les corps de métier et toutes les catégories sociales seront touchés. Certains secteurs seront plus affaiblis que d’autres, notamment le tourisme, la restauration et les loisirs.

Le premier ministre prépare les esprits

Édouard Philippe a prévenu les français qu’une crise financière allait venir s’ajouter à la crise sanitaire majeure que vit la France : « Nous vivons une crise sanitaire d’une très grande intensité. Ce n’est pas la première épidémie que connaît la France mais cette épidémie (…) est d’une ampleur que nous n’avons pas connu dans l’histoire moderne, a-t-il appuyé. Cette crise sanitaire va entraîner une crise économique qui ne fait que commencer. Elle sera brutale ».

Le message est clair ! Tout est mis en place par le gouvernement pour sauver l’économie : aides aux entreprises, aides aux auto-entrepreneurs, aides aux foyers modestes… L’État ouvre les vannes de liquidités dans l’espoir de minimiser l’impact de la crise, pour un montant de 110 milliards d’euros. Cependant, malgré les efforts déployés, chacun va devoir affronter l’avenir avec courage et confiance.

La situation en France

Depuis ces dernières semaines, c’est une évidence : face à l’incertitude économique, les français se réfugient dans l’épargne, notamment sur leur Livret A. En raison du confinement, ils ont fortement réduit leurs dépenses et leur épargne ne fait que monter.

Cependant, si à la sortie du confinement un trop grand nombre de français maintient ses économies à la banque plutôt que de les dépenser, la reprise n’en sera que plus lente. Il est important que l’économie reprenne afin d’éviter le pire.

Certaines personnes peuvent être tentées d’emprunter afin de maintenir à flot un projet débuté : leur petite ou moyenne entreprise, leur auto-entreprise, une formation etc. Et si de nombreuses banques demandent des justificatifs d’entrées d’argent avant d’octroyer un prêt, il y a heureusement d’autres solutions. Il est, par exemple, possible de demander un crédit sans justificatif.

Les secteurs qui recrutent pendant la crise

Dans tout chaos, il est tout de même possible d’entrevoir des éléments positifs. Certains secteurs se sont vus obligés de recruter en pleine crise du Covid-19. C’est le cas notamment des secteurs agricoles et agroalimentaires.

On remarque également des hausses de recrutements dans le domaine de la santé, de la sécurité, de la grande distribution… De quoi ouvrir de nouvelles opportunités d’emplois à un grand nombre de personne. Parmi les métiers qui ont besoin de nouvelles recrues on retrouve :

  • Les infirmiers et les aides-soignants : les hôpitaux font face à une suractivité et recherchent de la main d’œuvre pour alléger la charge de travail.
  • Les agents de sécurité : on observe une nette hausse de la demande dans ce secteur. Plus de 2300 postes sont à pourvoir dans ce secteur.
  • Les livreurs, les préparateurs de commandes, les hôtesses de caisses : la grande distribution ne chôme pas et a besoin de bras supplémentaires.
  • Les travailleurs sociaux : le domaine du social fait face à un pic de travail. Si vous êtes un professionnel du domaine, c’est le moment de candidater !

A lire aussi

Décès d’un proche : les formalités

Tamby