200stran.com
Image default
Santé & Bien-être

Cresson, mon ami…

25 mars 2017

Il n’y a pas de limites aux bienfaits des verdures… mais il est intéressant d’examiner les avantages et bienfaits de chacune d’entre elles puisqu’elles se complètent pour nous apporter tout ce qui permettra à notre corps de construire, grâce à leurs acides aminés, les fameuses protéines indispensables à notre santé.

Aujourd’hui nous parlerons de cette verdure au goût poivré qui pousse dans l’eau et contient plus d’une douzaine de vitamines et de minéraux.

Cresson

Voici donc ce que nous indique un site spécialisé dans la santé « naturelle » sur les qualités de ce cresson dont il vaut mieux éviter la cueillette sauvage, à moins de bien connaitre le lieu où il sera cueilli (risque de douve du foie) :

1. Lutte contre l’inflammation et les maladie chroniques – Une étude récente à l’Université William Paterson dans les New Jersey a listé plus de 40 fruits et légumes selon leurs capacités à lutter contre l’inflammation et la maladie chronique. Les chercheurs ont examiné la biodisponibilité des différents nutriments reconnus pour lutter contre l’inflammation, y compris fer, potassium, fibres, protéine, calcium, thiamine, riboflavine, niacine, folate, zinc et vitamines A, B6, B12, C, D, E et K. Le cresson est arrivé en tête avec un score de 100, suivi par le chou chinois (91,99) et la blette (89,27). Le kale, reconnu comme étant le « roi des super-aliments » n’a eu que 49,07 *.

2. Contient cette fameuse vitamine K (et la C et la E) – 80 gr de cresson cru contient plus de 200% de la recommandation journalière de vitamine K, qui aide dans la coagulation du sang, promeut la santé des os, et selon une étude de 2014 peut contribuer à vivre plus longtemps. Il a aussi plus de vitamine C qu’une clémentine et plus de vitamine E que le brocoli, selon ce site.

3. Pourrait avoir des effets anti-vieillissement – Pour une étude de 2012 au Royaume-Uni, 11 femmes ont mangé 80 gr  de cresson chaque jour durant quatre semaines. Les chercheurs, dirigés par la nutritionniste et diététicienne Sarah Schenker, ont utilisé le système d’analyse de la peau VISIA sur la peau des participantes avant et après l’étude. Après les quatre semaines, neuf femmes ont vu une réduction de leur pores, huit ont vu une amélioration de leur texture de peau, sept ont vu une réduction de leurs rides et une majorité ont augmenté leur énergie. « Le cresson est une source riche de bêta-carotène nécessaire pour arrêter les radicaux libres, qui peuvent endommager les cellules de la peau » dit le Dr Schenker, ajoutant que les hauts niveaux de vitamine C et E contribuent à ces effets.

4. Est honoré depuis longtemps – La croyance dans les bénéfices du cresson remonte aux anciens Grecs. Selon la Watercress Company, Hippocrate l’utilisait pour soigner ses patients, les empereurs romains en mangeaient pour leur bravoure, les Victoriens l’utilisaient pour différents troubles, et dans les années 1600, un herboriste l’a utilisé pour traiter le scorbut.

* Ceci dit, ce type d’analyse est toujours à prendre avec prudence, puisque les résultats dépendent du mode de culture du légume analysé, du sol dans lequel il a poussé… et sans doute d’autres critères.

Alors, comment le consommer ?
Servez-le simplement comme vous le feriez pour n’importe quelle feuille verte, y compris l’épinard ou le chou Kale. Mettez-le dans les salades, ou en purée dans un pesto, ajoutez-le aux sandwichs, ou cuisez-le dans les soupes (et aussi dans les smoothies/soupes crus). Mais étant donné qu’il pousse dans une eau peu profonde, assurez-vous de bien le rincer avant de le manger et de profiter de tous ses avantages.

NOTE : Retrouvez ce précieux végétal dans nos précédents articles :

  • Crème au cresson
  • Les qualités du cresson

A lire aussi

La déficience en iode contribuerait au cancer (vidéo)

Irene

Tout savoir sur le traitement médical à base de la Fleur cbd

sophie

J’ai mal au cuir chevelu : pourquoi et comment y remédier ?

Tamby

Entraîner son cerveau pour préférer les aliments sains !

Irene

Cosmétiques à base de propolis : ce qu’il faut retenir

Claude

Psychothérapeute enfant Bry sur Marne : déroulement de la séance

sophie