Image default
Santé & Bien-être

L’implant dentaire : tout ce que vous devez savoir

L’implant dentaire est un dispositif qui n’est pas encore très prisé, mais dont la technologie est plus avancée par rapport à celle du dentier ou du bridge.

Implant dentaire : qu’est-ce que c’est ?

L’implant est un dispositif fabriqué généralement en titane ; il est fixé dans les os des alvéoles dentaires, en remplacement des dents naturelles. Il se compose d’un élément enraciné dans la mâchoire et prévu pour supporter une prothèse en céramique. Ce concept se développe de plus en plus, même s’il n’est pas récent.

Comment se déroule la pose d’un implant dentaire ?

Il existe différentes méthodes pour poser l’implant dentaire Budapest, en fonction du type du dispositif, et de la dent manquante. Plus de deux séances sont nécessaires, notamment en attendant que les tissus gingivaux se referment pour la fixation de la prothèse. Certains implants avec une couronne temporaire peuvent être fixés dès le premier rendez-vous.

La pose d’implants est généralement précédée d’un contrôle médical. Le déroulement s’effectue en trois parties :
– Incision au niveau de la gencive en vue de l’enracinement de l’implant en titane dans la mâchoire. Attente de la cicatrisation des os, connue par les termes cliniques « mise en nourrice ». Il faudra un certain délai pour que l’os entourant l’implant se cicatrise.
– Quatre semaines et même un mois et plus, le spécialiste procède à la mise en place de la racine en titane prévue pour la fixation de la couronne provisoire.

– Le praticien fixe la racine en titane avec une vis pour placer la prothèse en céramique.

Une technique récente appelée « en temps chirurgical » est parfois pratiquée lorsque le patient ne souhaite pas attendre le délai de cicatrisation. Bien qu’il n’y ait pas trop de différence avec le rendu de la technique la plus courante, cette méthode est déconseillée pour les fumeurs et les personnes qui ont des infections.

Implants dentaires : une solution pour l’édentement total ?

Les implants dentaires peuvent constituer un remplacement de plusieurs dents, notamment de tout l’arc supérieur ou inférieur. La pose ne concerne pas nécessairement chacune des zones édentées de la mâchoire. Le praticien peut se servir simplement de deux implants pour la fixation de la prothèse sur d’autres parties avec des dents manquantes. Par ailleurs, le spécialiste devrait exposer au patient toutes les possibilités de traitement par implant pour que ce dernier puisse opter pour la technique qui lui convient, et adaptée à son budget.

Implant dentaire : bénéfique que le bridge sur quels points ?

La différence repose déjà sur le fait que le bridge est une couronne, et l’implant un dispositif fixé. Il est donc plus avantageux de mettre en place une prothèse sur implant si les dents naturelles servent de fixation pour le bridge. Dans la pose d’un bridge, le praticien doit priver des dents de leurs tissus vitaux pour la mise en place d’une couronne. Pour placer un implant, les dents existantes sont épargnées de cette méthode assez invasive.

Related posts

Cosmétiques à base de propolis : ce qu’il faut retenir

Claude

De quoi se compose le plan de maitrise sanitaire ?

Tamby

Vrai ou faux : la cigarette électronique est sans danger ?

Tamby

Leave a Comment