Image default
Animaux / Agriculture

Les chats doivent-ils vivre à l’intérieur ou à l’extérieur ?

Les animaux de compagnie faisant partie intégrante d’une famille, il est tout à fait normal de se poser des questions sur leur bien-être. Dans le cas des chats, plusieurs questions peuvent se poser et il y en a une qui fait particulièrement débat : les chats doivent-ils vivre en extérieur ou peuvent-ils être heureux à l’intérieur ? Finalement, vous allez voir qu’il n’existe pas de réponse universelle à cette question, car chaque félin a son propre caractère, qui devra toujours être pris en compte dans votre décision.

Laisser vivre son chat à l’extérieur

Pour beaucoup, les chats sont des prédateurs, des animaux qui doivent vivre en extérieur pour être épanouis. Dans la réalité, les choses sont un peu plus nuancées, et il faut bien prendre en compte les avantages et les inconvénients de ce mode de vie.

Les avantages de la vie en extérieur

Il est vrai que les chats sont des animaux particulièrement curieux et aventuriers. L’extérieur constitue donc un immense terrain de jeu, qui va s’avérer très stimulant tant il y a de choses à explorer et à découvrir.

Les chats d’extérieurs sont donc particulièrement indépendants (ce qui pourrait constituer un inconvénient pour certains). En général, ils ne rentreront que pour dormir, et parfois pour manger, s’ils n’ont pas réussi à chasser. Néanmoins, en restant à l’extérieur, ils auront tout le loisir de faire leurs besoins dans la nature ou de faire leurs griffes contre un arbre. Ainsi, vous n’aurez pas besoin de changer leur litière, et vos meubles seront épargnés.

Les chats qui passent beaucoup de temps dehors sont également moins exposés aux problèmes de surpoids, car ils sont beaucoup plus actifs. Cela peut donc, dans une certaine mesure, contribuer à les garder en bonne santé.

Les inconvénients de laisser son chat sortir

Si l’extérieur présente de nombreux avantages pour l’épanouissement de votre chat, plusieurs risques sont toutefois à prendre en compte. Les sources de dangers sont effectivement assez nombreuses :

  • Les voitures qui risquent de renverser ou d’écraser votre chat ;
  • Les autres chats et animaux sauvages avec qui il risque de se battre ;
  • Les parasites (tiques, puces, vers) qui risquent de l’infester.

Les chats d’extérieurs sont également plus exposés aux maladies (leucémie, SIDA, infections diverses). Il est donc d’autant plus important de faire des visites régulières chez le vétérinaire, que ce soit pour faire un vaccin à votre chat ou pour soigner ses blessures avant qu’elles ne s’aggravent.

Garder son chat à l’intérieur

À l’inverse, certains propriétaires préfèrent que leur chat reste bien sagement à l’intérieur de leur maison. Un gage de sécurité, mais qui ne convient pas forcément à tous les chats !

Les avantages de garder son chat chez soi

Si vous habitez en ville et/ou dans un immeuble à un étage élevé, ne pas laisser sortir son chat est souvent une solution qui s’impose d’elle-même. Dans un tel cadre, il est en effet plus pratique et plus sécurisant de savoir que son chat n’est pas perdu ou qu’il n’a pas été victime d’un accident.

Certains chats au caractère plus tranquille seront d’ailleurs plus épanouis dans un environnement intérieur. Ce mode de vie est également recommandé dans certains cas particuliers :

  • Pour les chatons, trop jeunes pour se défendre à l’extérieur ;
  • Pour les chats au système immunitaire fragile, qui ne doivent pas être exposés aux risques de maladies ;
  • Mais aussi pour les chats qui ont eu une mauvaise expérience dehors et qui sont donc plus craintifs.

D’ailleurs, en adaptant votre intérieur, l’environnement pourra être suffisamment stimulant pour que votre chat se sente épanoui.

Les inconvénients des chats d’intérieur

Comme on l’a vu, les chats ont des besoins instinctifs qu’ils auront besoin d’assouvir coûte que coûte : faire leurs griffes, leurs besoins, etc. Vous devrez donc adapter votre intérieur pour répondre au mieux à ces besoins :

  • Installez une litière dans un endroit facilement accessible, et changez-la régulièrement ;
  • Mettez un griffoir à disposition de votre chat pour qu’il puisse se faire les griffes ;
  • Achetez (ou fabriquez) un arbre à chat pour qu’il puisse s’amuser et se dépenser.

Ainsi, il est préférable d’avoir un logement suffisamment grand pour pouvoir offrir toutes les « commodités » à son chat.

Si votre chat a déjà eu l’expérience de l’extérieur, le garder chez vous sera d’autant plus difficile. Frustré, votre animal pourra développer des troubles du comportement et être stressé. Vous devrez donc être encore plus vigilant et attentif pour répondre à ses besoins.

Related posts

L’amour aux chats : comment rendre nos amis félins heureux ?

Walt

Leave a Comment