Image default
Entreprise

Être propriétaire d’un vignoble, comment rentabiliser l’investissement ?

Pour le propriétaire d’un vignoble, les obstacles qui freinent la rentabilité de son actif ne manquent pas, à ne citer que la pression des investisseurs étrangers. Il faut être astucieux pour pouvoir les contourner.

L’indispensable : l’information

Certes, tirer un grand profit de son exploitation viticole est possible, mais comment réussir si l’on n’est pas informé sur le marché ? Soyez donc courant de l’actualité. Vous devez comprendre l’offre et de la demande et la réglementation qui les encadre. Vous en tiendrez compte lors de votre investissement. En bref, il est important de s’informer en permanence sur l’évolution du marché du vin. Cela vous aidera également à éviter les pièges.

Intégrez le réseau des consommateurs et des exploitants de la vigne !

Ensuite, sachez que vous êtes entouré dans cet univers passionnant de la vigne. Profitez-en ! Constituez votre réseau de partenaires. Cela vous aidera davantage dans votre information et aussi dans la mise en valeur de votre portefeuille. Vous êtes propriétaire d’un vignoble. Jouez le rôle d’un bon investisseur. Vous êtes le donneur d’ordre sur vos vins. Si vous êtes bien entouré, beaucoup vous proposeront d’acheter vos grands vins. Certains nouveaux opérateurs exerçant dans la filière vous offriront leur service de revente. D’autres vous demanderont si vous avez besoin d’un bon stockage. En fait, investir domaine viticole ne s’entreprend pas en solitaire. Prenez appui sur les bons partenaires. Ayez au moins un conseiller. Il pourra vous suggérer les meilleurs grands crus.

Dès le choix de votre placement, comptez sur les vins de prestige !

Si vous misez sur les grands crus, il vous sera plus facile de les valoriser au fil du temps (on ne cessera jamais de rappeler que l’exploitation d’un vignoble est un investissement de long terme). Tout comme pour les paris hippiques, sauf qu’il ne s’agit pas de chevaux, sélectionnez minutieusement vos millésimes. Ayez une cave. Il est possible de nos jours d’en avoir en ligne. Surtout, sécurisez vos avoirs !

Votre disponibilité est primordiale !

En tant que propriétaire d’un vignoble, vous devez être disponible afin d’en tirer le meilleur. Procurez-vous un bâti pour le traitement et la conservation de vos produits. Ne négligez en aucune manière son évaluation, ainsi que les contraintes qui l’accompagnent. Si vous voulez vraiment entreprendre une vraie activité économique, l’envergure idéale de votre vignoble doit se situer entre 15 et 20 hectares. Enfin, sachez que vous bénéficiez d’un statut fiscal intéressant.

Related posts

Maintenance et nettoyage du bâtiment en Suisse romande

Michel Cordy

Service rapide de déménagements dans la région d’Onex

Michel Cordy

Traiteur : quel est le matériel nécessaire pour se lancer dans cette activité ?

Claude

Leave a Comment