200stran.com
Avocat / Loi / Législation

Avocat commercial Paris : la détermination des honoraires

L’accompagnement ou l’assistance d’un avocat spécialisé est très utile pour les démarches commerciales à suivre ou encore un contrat de commerce à rédiger, le réglage des litiges de commerce. De par son expertise, il est en mesure de vous accompagner efficacement, représenter et défendre vos intérêts comme il le faut. Hormis les cas d’aide juridictionnelle, les services de l’avocat sont payants. La tarification de ses honoraires est faite en fonction du forfait, de la durée, du type de cas et du résultat.

Quels sont modes de rémunération d’un avocat ?

Rémunération selon le temps passé

Dans ce type de mode de rémunération, il est conseillé de fixer avec l’avocat commercial Paris dès le premier rendez-vous l’honoraire adéquate. L’avocat qui opte pour la rémunération de la durée effectuée, est payé en fonction des heures passées sur le dossier de son client.

Rémunération suivant un forfait

Adapté aux prestations bien déterminées, l’honoraire au forfait fait partie des modes de paiement particulier. Contrairement au mode sur cité, il ne dépend pas de la durée effectuée sur le dossier du client. L’avocat a la possibilité de faire une modification du tarif fixé. Ceci étant, il est primordial qu’il avertisse son client avant de procéder à cette modification. Prenez la peine de vous entendre sur un tarif dès le début afin d’éviter toutes contestations de rémunération.

Rémunération selon le résultat

L’honoraire au résultat est une forme de tarification accordée à l’avocat commercial Paris en fonction du résultat obtenu à la fin du dossier. Les deux parties s’entendent au début sur le montant adéquat au travail. L’avocat opte pour cette rémunération en fonction du type de dossier à traiter.

La contestation des honoraires des avocats

Les honoraires proposés par les avocats sont parfois élevés. Dans une situation pareille vous pouvez le lui faire comprendre. Vous pouvez entamer des démarches de contestation d’honoraires auprès du Bâtonnier du Barreau dont dépend votre avocat, si vous n’obtenez pas satisfaction, vous pouvez envoyer une lettre recommandée mentionnant les faits et le montant demandé par l’avocat (avec les copies des factures). Une fois la demande envoyée, vous patientez durant 3 mois maximum. C’est la durée prévue pour le traitement de votre requête. Après cette étape vous recevrez une réponse qui pourrait indiquer une indemnisation de votre préjudice ou la suspension de l’avocat.

A lire aussi

Le rôle de l’avocat des affaires en milieu entreprises

Tamby

Avocat en droit pénal des affaires à Lyon

sophie

Tout ce qu’il faut savoir sur les documents juridiques

Claude