Image default
Maison / Bricolage / Déco

L’essentiel à connaître sur les vérandas

Notez cet article

Vous désirez intégrer une véranda en tant qu’extension de votre maison ? Il s’agit d’un projet de grande envergure qui doit être minutieusement réfléchi. Une véranda constitue en effet un véritable prolongement de votre maison. Quelques paramètres doivent être pris en compte : l’orientation, les matériaux à utiliser, ainsi que la qualité de l’isolation. De plus amples explications dans l’article suivant.

    1. Les démarches obligatoires

Avant la construction de votre véranda, vous devez effectuer certaines formalités. En premier lieu, vous devez consulter le plan local d’urbanisme (PLU) de votre commune. Ce document fixe les règles. Certaines réglementations s’appliquent sur les zones classées, protégées ou à proximité des patrimoines historiques. Vous devez également évaluer le coefficient d’occupation des sols (COS) pour définir la surface maximale d’extension à prévoir.

Vous devez aussi déposer une déclaration de travaux auprès de la mairie si la superficie de votre véranda est supérieure ou égale à 20 m² en zone urbaine. Il est tout de même à noter que ces réglementations diffèrent selon la municipalité.

En second lieu, vous devez faire une déclaration relative à vos travaux d’extension. Une déclaration préalable suffit si votre future véranda est inférieure à 20 m2. Au-delà, comptez un délai de deux mois pour obtenir votre permis de construire.

    1. Faire construire sa véranda

Afin de bien mener votre projet de construction, il est important de commencer par une étude personnalisée de votre projet. Pour cela, vous devez faire appel à un professionnel afin d’éclaircir vos doutes. Par la suite, vous devez élaborer des plans de votre véranda en fonction de votre budget et de l’architecture de votre maison. La dernière étape consiste en un aménagement de votre véranda selon votre goût. Vous verrez tous ses points avec veranda 28.

D’un point de vue général, différentes phases sont obligatoires :

  • L’étude de la faisabilité de votre projet

  • L’élaboration des dossiers administratifs

  • L’évaluation des travaux annexes

  • La prise des mesures et la fabrication de la véranda

  • Les travaux de finition

Les différents modèles de vérandas

Veranda 28 vous propose différents types de réalisation à savoir :

  • La véranda en bois : elle est appréciée pour son aspect naturel et durable. Elle offre la meilleure isolation thermique et phonique et convient parfaitement aux grandes surfaces. Elle est néanmoins onéreuse et nécessite un traitement régulier.

  • La véranda en aluminium : c’est la plus répandue sur le marché. L’aluminium s’adapte à toutes les formes architecturales et ne nécessite aucun entretien particulier. Cependant, ses propriétés d’isolation ne sont pas optimales durant la période hivernale.

  • La véranda PVC est la solution la plus économique. Mais elle présente quelques inconvénients comme sa faible résistance aux chocs. Ce matériau n’est pas adapté aux vérandas de grande taille.

  • Les vérandas en fer forgé : ce matériau haut de gamme est très esthétique et résistant. De plus, sa malléabilité donne la possibilité de créer et de concevoir différentes formes et des styles divers.

  • Les vérandas kiosque : elles sont appréciées pour leur originalité et leur totale autonomie, car elles sont en général indépendantes et séparées de la maison. Il est donc tout à fait possible de profiter d’un espace tout à fait tranquille et loin des bruits.

  • Les vérandas en kit : elles se présentent sous forme de modèles prêts à monter et sur mesure. Elles sont faciles à monter grâce à ses différents éléments numérotés.

  • La véranda balcon : elle augmente considérablement la superficie de votre surface habitable. Elle permet également de jouir d’une luminosité plus importante et d’une bonne isolation thermique en hiver.

  • Les vérandas à l’ancienne : elles se déclinent sous des modèles victoriens ou Napoléon III. Le premier rappelle le style classique et le second style de construction se caractérise par ses décorations en relief.

Profiter de sa véranda en toutes saisons

Depuis une dizaine d’années, la véranda a le vent dans la poupe. Prolongement et point de jonction entre le reste de la maison et l’extérieur, cette pièce se démarque pour la luminosité et la vue qu’elle offre. Si belle et si apaisante soit-elle, la véranda a toujours eu un usage limité. Un usage conditionné par le temps et les conditions climatiques. Voilà pourquoi on profite rarement de cette pièce enchanteresse l’hiver et l’été. Le texte suivant vous offre alors les quelques points importants à prendre en compte pour faire de votre véranda une véritable pièce à vivre.

Les 3 points essentiels à prendre en compte

Première chose à faire pour rendre une véranda en une pièce à vivre, bien l’orienté. En quoi peut bien nous rendre utiles la remise en question de l’orientation de cette pièce ? La réponse est simple, pour jouir d’un bon apport thermique et lumineux. Et comme nous le savons tous déjà, la lumière et la chaleur apportées par le soleil sont milles fois bénéfiques que toute autre source énergétique. Trouvez la bonne orientation permet de tirer ainsi au maximum les bienfaits des rayons de soleil, que ce soit en temps d’hiver ou durant les jours de pluie.

Après avoir trouvé la bonne orientation vient l’isolation. En toute logique, une véranda est cloîtrée de trois murs en règle générale transparents pour faire passer la lumière du jour. Il est donc important que la nature des matériaux soit assez isolante pour rompre toute perte thermique. Les couvertures profilées sont recommandées pour ce genre de construction.

Troisième et dernier point à prendre en compte : le chauffage de la véranda. Il ne suffit pas, en effet, d’avoir un mur transparent et isolant pour qu’une véranda puisse être fonctionnelle et utilisable en toutes saisons. Le recours à une source de chauffage se voit être ainsi la seule solution envisageable pour pallier le problème de climatisation surtout l’hiver. Pour chauffer ainsi cette extension, le propriétaire peut choisir de créer une extension du chauffage déjà existant de la maison ou y installer tout simplement un tout nouveau système.

Habituellement si ces trois points sont respectés, le propriétaire peut jouir de sa véranda pendant toute l’année dans un confort bénit. Bien évidemment, mettre en place une telle construction demande un réel savoir-faire que seul veranda 28 est en mesure de vous l’apporter.

Related posts

Zoom sur les différents types de chaudière

Tamby

Comment réparer une véranda dans le 91?

Laurent

En quoi dépend le prix d’une pose d’alarme ?

Tamby

Leave a Comment