Image default
Retraite / Seniors

Comment déterminer la durée de son séjour en maison de retraite ?

Comment déterminer la durée de son séjour en maison de retraite ?
Notez cet article

Vous allez entrer en maison de retraite et vous demandez comment choisir l’établissement, effectuer les démarches ou comment rendre votre installation plus facile ? Avant toute chose, il est plus judicieux de vous demander combien de temps vous envisagez de rester dans un tel établissement.

Les règlements à prévoir pour son entrée en maison de retraite

Les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EPHAD) font partie des maisons de retraite médicalisées. Ils proposent des services adaptés aux seniors de plus de 60 ans en perte d’autonomie. L’admission dans une structure de ce genre est à envisager quand le maintien à domicile n’est plus possible. Il importe de savoir que les EHPAD ont des obligations vis-à-vis de leurs pensionnaires comme le stipulent les articles L. 311-3 et le Code de l’action sociale des familles.

Parmi ces obligations figure notamment celle sur la mise en place d’une prise en charge de qualité et d’un accompagnement personnalisé dans le respect du consentement éclairé du résident ou de son représentant légal, si la personne n’est plus apte à s’exprimer clairement. Les contrevenants s’exposent à une action devant les tribunaux civils, et une procédure de signalement de maltraitance envers une personne âgée a été instaurée.

Les chambres en EPHAD sont déjà meublées, mais la plupart du temps, les pensionnaires peuvent apporter leur propre mobilier pour personnaliser leur espace personnel, mais à condition que le mobilier en question soit conforme aux règles de sécurité. Le linge plat et le linge de toilette sont fournis par l’établissement, et leur nettoyage compris dans le tarif hébergement.

Dans certains cas, un certain nombre et certains types de vêtements sont demandés au résident, notamment pour les activités en extérieur et en fonction de la saison. Il est à noter que les animaux de compagnie sont rarement acceptés. Chaque résident est tenu de préparer son séjour dans le respect de ces règlements.

De plus, les maisons de retraite ne peuvent pas facturer à la famille d’un résident l’intégralité du mois en cours en cas de décès, mais seulement la période à compter de laquelle la chambre est vacante.

L’accueil de jour, une alternative au séjour longue durée

Naturellement, il est impossible de déterminer avec précision la durée du séjour d’une personne admise en EHPAD. En effet, cela dépend largement de l’état de santé du pensionnaire, mais également des aléas de la vie. Dans le cas où une personne retrouve partiellement son autonomie, elle peut être accueillie à la journée. Cette possibilité permet à l’aidant familial de se consacrer à autre chose ou simplement se reposer.

L’accueil à la journée de personnes âgées est particulièrement adapté aux seniors atteints de la maladie d’Alzheimer ou de maladies similaires, avec une dépendance moins prononcée. Cela peut se faire une à plusieurs fois par semaine, à la demi-journée ou en journée pleine. Ces sorties permettent aussi aux personnes âgées de tisser de nouveaux liens sociaux, ce qui est un facteur déterminant pour l’amélioration de leur état de santé.

Leave a Comment